Lettres d'appréciation des participants au stage multi disciplinaire Aïkido - Yoseikan Budo - Wado Karaté le 7 avril 2013

Pierre Damien, Professeur de Karate Shorin-ryu, 14 ans de pratiques martiale

Stage sur lequel je garde un sentiment très positif, la décourverte des différentes disciplines et de leurs spécificités a été très bien mise en place. Les trois parties du stage se sont basées sur la même technique d'attaque, avec le même esprit de riposte.
Le Yosekan Budo est clairement un art plus moderne, très intéressant techniquement. On y retrouve en tout cas bien les empruntes des pratiques sur lesquelles il se base. Pour l'Aikïdo pas de surprises, toujours un travail très arrondi et en souplesse, mais avec cette fois-ci un contrôle bien marqué sur les saisies. La partie Wado Ryu est celle qui m'a le plus parlé (peu de surprises ici!!!). Le travail était vraiment complet, de bas en haut, des positions jusqu'au regard, le travail de transfert et de déplacements y a été le plus fin.

De manière plus globale, j'ai aimé l'esprit du stage, un partage simple et modeste, on n'était pas dans le culte de la personne, et la technique y était riche. Le seul point serait la salle qui s'est vite trouvée petite, et éventuellement le manque d'assistant qui a pu laisser certains groupes sans corrections.
 
Bruno. M - 2 ème Dan - DIF-  Karaté wado Ryu, 25 ans de pratique
 
J'ai trouvé ce stage très enrichissant. En effet, se confronter à deux autres disciplines -Yoseikan Budo et Aïkido- permet de conforter les techniques de notre art, le karaté : A savoir, entre autres, le placement et la distance par rapport à "l'adversaire", l'équilibre (pour soi) et le déséquilibre du partenaire (le provoquer), la notion de contrôle à tout instant... Le passage d'une discipline à une autre, puis encore une autre, force à adopter des gestes et des mouvements légèrement différents de ceux que nous avons pour habitude d'adopter en karaté, mais au final,nous retrouvons les grands principes du Wado-ryu enseigné par notre maître à tous Hiroji Fukazawa et transmis aujourd'hui par Bruno Houriez. Par ailleurs, ce stage, rappelons-le parrainé par le Shizuoka Wado-Club, bénéficie d'excellents enseignants : Autour de notre professeur habituel Bruno Houriez (6e dan FFKDA-Desjep), Georges Masson (4e dan FFAB, Bees1) et Gérard Lhomme (3e dan FFYB et élève de Mochizuki) ont su faire passer leur passion quatre heures durant. Un seul regret : Trop court pour trois disciplines ! Une journée ne serait pas de trop !

Date de dernière mise à jour : 2013-09-01

Shizuoka Wado Club- tous droits reservés- Copyright @ 2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site